l\'indigné

Les 5-6 octobre 2012, séminaire "Les politiques commerciales de l'Union européenne au cœur de la crise mondiale" à Paris

Photo : Transfert de message
----- Original Message ----- 
From: Anna Bednik 
To: collectif-citoyen-idf-non-aux-gpds ; h2o-extractivisme@lists.riseup.net ; fal75@lists.riseup.net ; cal@lists.riseup.net 
Sent: Monday, October 01, 2012 3:35 PM
Subject: [fal75] Les 5-6 octobre 2012, séminaire "Les politiques commerciales de l'Union européenne au cœur de la crise mondiale" à Paris


Un séminaire intéressant qui permet de comprendre des tenants et des aboutissants de l’extractivisme (entre beaucoup d’autres choses). 

-----------------------------------

le formulaire d'inscription ci-joint est à renvoyer à fannys.aitec@reseau-ipam.org

Fanny SIMON
AITEC
fannys.aitec@reseau-ipam.org
01.43.71.22.22
----



Invitation Séminaire

L'Europe et ses politiques commerciales au cur de la crise mondiale.
  Quelles analyses et perspectives pour nos associations et mouvements citoyens ?

Paris, 5-6 octobre 2012
Lieu : AGECA, 177 rue de Charonne, 75011 Paris


 
Cher-e-s ami-e-s, cher-e-s collègues, 


Nous avons eu cette dernière décennie de nombreuses occasions de travailler ensemble sur les politiques commerciales, qu'il s'agisse de l'OMC ou des accords bilatéraux négociés par l'Union européenne. 

Cependant, depuis les larges coalitions qui nous ont menés aux mobilisations d'Hong Kong en 2005, le paysage a changé. Blocage du « cycle de Doha », multiplication des accords bilatéraux et birégionaux, nouveaux acteurs (comme en témoigne la mobilisation des Anonymous face à l'ACTA, ou encore la mobilisation toujours plus importante des mouvements pour le droit à l'eau), nouveau contexte aussi, avec une Europe frappée de plein fouet par la crise et les plans d'austérité, des émergents qui s'affirment et changent la donne internationale, et la résurgence d'accords Nord-Nord dont les négociations UE-Canada ne sont que le premier pas. De nouvelles problématiques se sont renforcées, telles que l'accaparement des terres ou la sécurisation plus offensive de l'accès aux ressources naturelles. Les luttes anti-extractivistes là-bas ont trouvé leur écho dans les mobilisations contre les gaz et huiles de schistes ici. Les politiques commerciales et les politiques d'investissement marchent désormais main dans la main. 

Face à cela, nos affinités et nos spécialisations ont emboîté la dynamique : 
Certains travaillent davantage sur les questions agricoles, la souveraineté alimentaire, et la lutte contre toute forme d'accaparement des ressources, d'autres sur les droits sociaux et le travail décent, d'autres encore sous l'angle de l'encadrement juridique contraignant des multinationales etc. De même, certains d'entre nous travaillent davantage avec l'Amérique latine, d'autres avec l'Afrique, trop peu avec l'Asie... Et partout, l'exigence de démocratisation des politiques se renouvelle en se faisant plus pressante. 

Pour que ces spécificités et notre diversité constituent davantage une complémentarité qu'une fragmentation, l'Aitec vous propose de nous retrouver pendant une journée et demi (séminaire le 5 et réunion de travail la matinée du 6) à l'occasion d'un séminaire « L'Europe et ses politiques commerciales au cur de la crise mondiale. Quelles analyses et perspectives pour nos associations et mouvements citoyens ? », les 5 et 6 octobre 2012, afin de :  

Partager nos avancées et nos positions 
Éclairer les points d'accord et les questions qui font débat 
Identifier les nouvelles questions et mettre à jour notre cadre d'analyse 
Faciliter le travail en commun 

Ce séminaire s'adresse aux associations de solidarité internationale, associations environnementales, syndicats, mouvements citoyens, chercheurs... engagés sur ces questions en France. Des invités européens et internationaux y seront toutefois associés, car bien évidemment nous menons ce travail à toutes les échelles. Nous espérons réunir de 50 à 80 participant-es. 


Cette journée et demi de plénières et d'ateliers n'a d'autre vocation que d'être utile au plus grand nombre d'entre nous dans le travail que nous menons au quotidien sur ces questions. Nous souhaitons donc les construire de manière participative. 
Certains d'entre vous nous ont déjà fait part des questions qu'ils souhaiteraient aborder en priorité, nous invitons chaleureusement les autres à faire de même, afin que nous définissions de manière collaborative l'agenda de ce séminaire. 
N'hésitez pas non plus à nous faire parvenir des éléments significatifs de vos travaux et campagnes récents (prises de positions, documents d'analyses) sur les politiques commerciales de manière générale ou sur un thème spécifique. Cela nous aidera à constituer des dossiers d'introduction au séminaire. 

De même, afin de répondre au mieux à vos demandes, nous vous remercions, par avance, de remplir le formulaire d'inscription ci-joint et le renvoyer au plus vite à fannys.aitec@reseau-ipam.org (date limite d'inscription : le 28 septembre 2012). 


Dans l'attente de vos retours, et en espérant votre participation active au séminaire du 5 et/ou à la réunion de travail du 6 octobre, 


Amicalement, 

L'Aitec 


Pour plus d'information, n'hésitez pas à contacter Fanny SIMON  fannys.aitec@reseau-ipam.org 

PJ : Formulaire d'inscription et agenda 

 

ECONOMIE DE MARCHE : http://citizenkhane.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/10/01/economie-de-marche.html

Pourquoi parler de crise ? Ce que nous voulons attaquer c’est le discours dominant qui explique que les causes de la crise actuelle sont à chercher dans le mauvais capitalisme financier. Nous pensons que la crise financière n’est qu’un symptôme d’une maladie plus profonde et qu’il s’agit en fait d’une crise du capitalisme lui-même. Ses conséquences seront certainement terribles mais ce sera peut-être aussi l’occasion de remettre en cause le capitalisme dans ses fondements mêmes

Or, il est impossible de séparer le bon capitalisme productif du mauvais capitalisme financier. Il n’existe pas d’un côté une économie qui produit des richesses et de l’autre une économie virtuelle, une finance parasitaire; il s’agit des deux faces d’une même réalité. Depuis le début de l’économie capitaliste, celle-ci ne peut fonctionner sans la finance, c’est-à-dire le crédit, les Bourses, la spéculation

La révolution technologique 1http://citoyenactif.20minutes-blogs.fr/archive/2012/09/21/la-revolution-technologique-1.html
 
Transfert de message
----- Original Message -----
Sent: Monday, October 01, 2012 3:35 PM
Subject: [fal75] Les 5-6 octobre 2012, séminaire "Les politiques commerciales de l'Union européenne au cœur de la crise mondiale" à Paris

Un séminaire intéressant qui permet de comprendre des tenants et des aboutissants de l’extractivisme (entre beaucoup d’autres choses).

-----------------------------------

le formulaire d'inscription ci-joint est à renvoyer à fannys.aitec@reseau-ipam.org

Fanny SIMON
AITEC
fannys.aitec@reseau-ipam.org
01.43.71.22.22
----

Invitation Séminaire

L'Europe et ses politiques commerciales au cœur de la crise mondiale.

  Quelles analyses et perspectives pour nos associations et mouvements citoyens ?

Paris, 5-6 octobre 2012
Lieu : AGECA, 177 rue de Charonne, 75011 Paris


 
Cher-e-s ami-e-s, cher-e-s collègues,


Nous avons eu cette dernière décennie de nombreuses occasions de travailler ensemble sur les politiques commerciales, qu'il s'agisse de l'OMC ou des accords bilatéraux négociés par l'Union européenne.

Cependant, depuis les larges coalitions qui nous ont menés aux mobilisations d'Hong Kong en 2005, le paysage a changé. Blocage du « cycle de Doha », multiplication des accords bilatéraux et birégionaux, nouveaux acteurs (comme en témoigne la mobilisation des Anonymous face à l'ACTA, ou encore la mobilisation toujours plus importante des mouvements pour le droit à l'eau), nouveau contexte aussi, avec une Europe frappée de plein fouet par la crise et les plans d'austérité, des émergents qui s'affirment et changent la donne internationale, et la résurgence d'accords Nord-Nord dont les négociations UE-Canada ne sont que le premier pas. De nouvelles problématiques se sont renforcées, telles que l'accaparement des terres ou la sécurisation plus offensive de l'accès aux ressources naturelles. Les luttes anti-extractivistes là-bas ont trouvé leur écho dans les mobilisations contre les gaz et huiles de schistes ici. Les politiques commerciales et les politiques d'investissement marchent désormais main dans la main.

Face à cela, nos affinités et nos spécialisations ont emboîté la dynamique :
Certains travaillent davantage sur les questions agricoles, la souveraineté alimentaire, et la lutte contre toute forme d'accaparement des ressources, d'autres sur les droits sociaux et le travail décent, d'autres encore sous l'angle de l'encadrement juridique contraignant des multinationales etc. De même, certains d'entre nous travaillent davantage avec l'Amérique latine, d'autres avec l'Afrique, trop peu avec l'Asie... Et partout, l'exigence de démocratisation des politiques se renouvelle en se faisant plus pressante.

Pour que ces spécificités et notre diversité constituent davantage une complémentarité qu'une fragmentation, l'Aitec vous propose de nous retrouver pendant une journée et demi (séminaire le 5 et réunion de travail la matinée du 6) à l'occasion d'un séminaire « L'Europe et ses politiques commerciales au cœur de la crise mondiale. Quelles analyses et perspectives pour nos associations et mouvements citoyens ? », les 5 et 6 octobre 2012, afin de : 

  • Partager nos avancées et nos positions
  • Éclairer les points d'accord et les questions qui font débat
  • Identifier les nouvelles questions et mettre à jour notre cadre d'analyse
  • Faciliter le travail en commun


Ce séminaire s'adresse aux associations de solidarité internationale, associations environnementales, syndicats, mouvements citoyens, chercheurs... engagés sur ces questions en France. Des invités européens et internationaux y seront toutefois associés, car bien évidemment nous menons ce travail à toutes les échelles. Nous espérons réunir de 50 à 80 participant-es.


Cette journée et demi de plénières et d'ateliers n'a d'autre vocation que d'être utile au plus grand nombre d'entre nous dans le travail que nous menons au quotidien sur ces questions. Nous souhaitons donc les construire de manière participative.
Certains d'entre vous nous ont déjà fait part des questions qu'ils souhaiteraient aborder en priorité, nous invitons chaleureusement les autres à faire de même, afin que nous définissions de manière collaborative l'agenda de ce séminaire.
N'hésitez pas non plus à nous faire parvenir des éléments significatifs de vos travaux et campagnes récents (prises de positions, documents d'analyses) sur les politiques commerciales de manière générale ou sur un thème spécifique. Cela nous aidera à constituer des dossiers d'introduction au séminaire.

De même, afin de répondre au mieux à vos demandes, nous vous remercions, par avance, de remplir le formulaire d'inscription ci-joint et le renvoyer au plus vite à fannys.aitec@reseau-ipam.org (date limite d'inscription : le 28 septembre 2012).


Dans l'attente de vos retours, et en espérant votre participation active au séminaire du 5 et/ou à la réunion de travail du 6 octobre,


Amicalement,

L'Aitec


Pour plus d'information, n'hésitez pas à contacter Fanny SIMON – fannys.aitec@reseau-ipam.org

PJ : Formulaire d'inscription et agenda

 

 



02/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres